Download A la recherche du temps perdu 4 by Marcel Proust PDF

By Marcel Proust

In contrast to another reproductions of vintage texts (1) we haven't used OCR(Optical personality Recognition), as this results in undesirable caliber books with brought typos. (2) In books the place there are pictures akin to photographs, maps, sketches and so forth now we have endeavoured to maintain the standard of those photos, in order that they symbolize safely the unique artefact. even supposing sometimes there is convinced imperfections with those previous texts, we suppose they need to be made to be had for destiny generations to get pleasure from.

Show description

Read Online or Download A la recherche du temps perdu 4 PDF

Best classics books

Persuasion (Webster's Korean Thesaurus Edition)

This version is written in English. notwithstanding, there's a working Korean glossary on the backside of every web page for the tougher English phrases highlighted within the textual content. there are lots of versions of Persuasion. This variation will be precious if you'd like

Une ville flottante (illustré)

Une ville flottante est un roman de Jules Verne, paru en 1871. Le roman est d'abord publié dans le magazine des Débats du nine août au 6 septembre 1870, puis mis en vente, sous forme de quantity, le 17 juillet 1871, chez Hetzel. l. a. ville flottante, c'est le nice jap, un énorme navire faisant los angeles traversée Liverpool-New York, à bord duquel se trouvent plusieurs milliers de personnes, avec leurs caractères différents.

Extra info for A la recherche du temps perdu 4

Sample text

Ayant échoué dans tout ce qui était du domaine des faits et de la vie, c'est une impossibilité dernière, l'impossibilité psychologique du bonheur que la nature crée. Le phénomène du bonheur ne se A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU – IV 3 34 A LA RECHERCHE D U TEMPS PERDU produit pas ou donne lieu aux réactions les plus amères. Je serrai les dix mille francs. Mais ils ne me servaient plus à rien. Je les dépensai du reste encore plus vite que si j'eusse envoyé tous les jours des fleurs à Gilberte, car, quand le soir venait, j'étais si malheureux que je ne pouvais rester chez moi et allais pleurer dans les bras de femmes que je n'aimais pas.

C'est grâce à cet oubli seul que nous pouvons de temps à autre retrouver l'être que nous fûmes, nous placer vis-à-vis des choses comme cet être l'était, souffrir à nouveau, parce que nous ne sommes plus nous, mais lui, et qu'il aimait ce qui nous est maintenant indifférent. Au grand jour de la mémoire habituelle, les images du passé pâlissent peu à peu, s'effacent, il ne reste plus rien d'elles, nous ne les retrouverons plus. Ou plutôt nous ne les retrouverions plus, si quelques mots (comme « directeur au ministère des Postes ») n'avaient été soigneusement enfermés dans l'oubli, de même qu'on dépose à la Bibliothèque Nationale un exemplaire d'un livre qui sans cela risquerait de devenir introuvable.

Les mots de Gilberte: « Si vous voulez, continuons à lutter » me firent horreur. Je l'imaginai telle, chez elle peut-être, dans la lingerie, avec le jeune homme que j'avais vu l'accompagnant dans l'avenue des Champs-Élysées. Ainsi, autant que (il y avait quelque temps) de croire que j'étais tranquillement installé dans le bonheur, j'avais été insensé, maintenant que j'avais renoncé à être heureux, de tenir pour assuré que du moins j'étais devenu, je pourrais rester calme. Car tant que notre cœur enferme d'une façon permanente l'image d'un autre être, ce n'est pas seulement notre bonheur qui peut à tout moment être A L'OMBRE DES JEUNES FILLES EN FLEURS 41 détruit; quand ce bonheur est évanoui, quand nous avons souffert, puis que nous avons réussi à endormir notre souffrance, ce qui est aussi trompeur et précaire qu'avait été le bonheur même, c'est le calme.

Download PDF sample

Rated 4.59 of 5 – based on 21 votes